Publié le 20/09/2018 - Temps de lecture : 4 min

Compte jeune : Tour d'horizon des comptes bancaires pour les mineurs

En France, un mineur ne peut pas ouvrir un compte bancaire ou placer et emprunter de l'argent. Ainsi, c'est au représentant légal d'ouvrir, de faire fonctionner ou de clôturer le compte bancaire. Beaucoup de banque propose aujourd'hui un compte pour enfant qui peut être ouvert dès la naissance. Mais quel est son utilité ?

Un compte bancaire pour enfant mineur : pourquoi faire ?
 

Lorsqu'on est parent, on est forcément confronté à un moment donné à une problématique de taille : faut-il que j'ouvre un compte bancaire à mon enfant mineur ?

Et pourquoi pas ? Il s'avère qu'avoir un compte en banque présente de nombreux avantages, notamment pour les jeunes :

  • Ouvrir un compte bancaire à son enfant permet de le responsabiliser,
  • De lui apprendre à gérer son budget
  • Et permet aussi de lui constituer un capital sur le long terme, pour ses études par exemple.

Responsabiliser son enfant... grâce à l'argent de poche

43% des français donnent de l'argent de poche à leurs enfants. En moyenne, le montant s'élève à 47€ par mois, d'après un sondage réalisé par OpinionWay en 2017.

Si dans un premier temps donner des espèces à votre enfant s'avère la solution la plus pratique pour le responsabiliser et lui apprendre peu à peu la valeur de l'argent, sur le long terme cette utilisation a ses limites. Plus les enfants grandissent et plus il est important qu'ils se familiarisent avec la gestion d'un compte bancaire. Et c'est d'ailleurs beaucoup plus simple pour les parents de gérer l'argent de poche de leur enfant via un compte bancaire. Ils leur suffit d'automatiser le versement et le tour est joué ! Même à distance, le mineur dispose de son argent et apprend à le gérer comme un grand.

Bon à savoir : Un virement par SMS d'un compte Nickel à Nickel est totalement gratuit et instantané.

Il arrive un certain âge où détenir un compte bancaire devient indispensable. L'adolescent a vite besoin de devenir autonome financièrement. Dématérialiser son argent de poche permet d'avoir une vision globale de ses dépenses et donc d'apprendre à gérer son budget de manière plus responsable. Avec une carte sans découvert autorisé, l'enfant peut disposer de son argent librement mais devra comprendre que quand il n'a plus d'argent, il ne pourra plus rien acheter avant le mois prochain. L'adolescent apprendra vite à prioriser ses achats en s'achetant un déjeuner à midi plutôt qu'un vêtement dans une boutique.

Contrôlez les dépenses de son enfant... grâce à un compte bancaire jeune

L'avantage d'un compte jeune est qu'il permet aux parents de contrôler les dépenses de leur cher et tendre en quelques clics en se connectant à l'espace client du compte enfant.

En 5 minutes, les parents peuvent automatiser un virement mensuel pour approvisionner le compte du mineur, déposer de l'argent sur le compte et bénéficier d'une visibilité immédiate sur toutes ses dépenses. Certaines banques comme Nickel prévoient même un compte parent associé au compte du mineur. Il permet de tout gérer sur le compte jeune : plafond, virement, blocage de certains sites internet etc. Et en cas d'urgence ? L'enfant ne peut pas dépenser plus que ce qu'il a sur son compte mais les parents peuvent instantanément et à tout moment rajouter de l'argent sur sa carte en utilisant par exemple le virement gratuit instantané par SMS.

En d'autres termes, les comptes jeunes permettent aux mineurs d'avoir plus de liberté et d'autonomie et, côté parents, une sérénité et tranquillité assurées.

Placements bancaires pour les mineurs : avantages et inconvénients des livrets d'épargnes pour les jeunes
 

Quand on est jeune, on ne pense pas forcément à mettre de l'argent de côté. Pourtant, épargner est indispensable pour faire face à une situation difficile ou pour préparer un premier achat immobilier.

Livret A, Livret Jeune, Compte épargne Logement... Il y a vite de quoi être perdu ! Petit récapitulatif de l'intérêt de ces comptes dédiés aux mineurs.

Livret Jeune : parfait pour les moins de 25 ans

Pour une première épargne, le livret jeune est idéal pour les plus jeunes. Il s'agit d'un placement financier non imposable, réservé aux personnes physiques entre 12 et 25 ans résidant en France.

Néanmoins, ce livret a une limitation de durée : il doit être clôturé le 31 décembre de l'année des 25 ans du titulaire. Passé cette date, la banque transférera le solde du livret jeune vers un compte bancaire ou, à défaut, vers un compte d'attente. Autre inconvénient, le plafond est limité à 1 600 €.

Le principal avantage du livret jeune tient à sa rémunération. Les banques fixent librement le taux d'intérêt mais celui ci rapporte au moins autant que le livret (au moins 0,75%). Les banques fixent généralement ce taux entre 1,5 % et 2,5 %.

Bon à savoir : Les jeunes peuvent effectuer des retraits sur le livret. Avant 16 ans, ils ont besoin d'une autorisation parentale.

Livret A : l'épargne pour tous

Le livret A est ouvert à toute personne physique résidant en France, quel que soit son âge. Ce placement financier est également non imposable. Le principal avantage de ce livret est son plafond de dépôt fixé à 22 950€. Le livret A rapporte 0,75% par an et n'a pas de limitation de durée.

Bon à savoir : Ces deux livrets sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Cumuler Livret jeune et livret A est un très bon reflex car ils sont complémentaires. Lorsque le livret jeune sera clôturé, le titulaire pourra transférer ses fonds sur son livret A. La solution optimale est de saturer le livret jeune jusqu'au plafond de 1 600 € car le taux de ce livret est plus avantageux, puis, d'alimenter le livret A.

Compte épargne logement (CEL) : pour un prêt immobilier à taux préférentiel

Le CEL est quant à lui un livret d'épargne qui permet de préparer le financement d'un logement ou de travaux. Il est accessible aux enfants dès leur plus jeune âge. Le taux est fixé à 0,5%, il est inférieur à celui d'un livret A mais il permet d'obtenir des crédits immobiliers ou travaux dont le taux d'intérêt fixe est connu d'avance

Le CEL nécessite un versement de 300 euros à l'ouverture et d'être conservé 18 mois pour obtenir un prêt épargne logement. Néanmoins, pour bénéficier du prêt il est nécessaire d'avoir capitalisé entre 22,5 € et 75 € d'intérêts.

Le Compte épargne logement a plusieurs inconvénients : Tout d'abord, c'est un produit d'épargne peu rentable car le taux d'intérêt n'est qu'à 0,5%. Ensuite, il a un plafond limité à 15 300 € qui donne droit à un prêt à faible montant : 23 000 € maximum.

Bon à savoir : Si vous obtenez un prêt grâce à votre CEL, vous bénéficiez d'une prime de l'état. Son montant maximum est de 1 144 €.