Allocation de Logement Familiale (ALF) : Tout ce qu’il faut savoir

Si vous avez de faibles ressources, vous pouvez bénéficiez de la part de l’État Français d’aides au logement spécifique que vous soyez locataire ou propriétaire. Il existe trois aides au logement en France :

  • L’aide personnalisée au logement (APL)
  • L’allocation de logement familiale (ALF)
  • L’allocation de logement sociale (ALS)

Retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l'ALF (Allocation de Logement Familiale) : conditions d’attribution, montant, ou encore démarches à suivre. 

Qu'est-ce que l'ALF ?

 

Tout comme l’aide personnalisée au logement, l’ALF vise à vous aider à payer le loyer de votre lieu de résidence principale ou à réduire les mensualités de votre crédit si vous êtes propriétaire.  

L’aide est versée directement sur votre compte ou directement à votre propriétaire si vous louez un logement HLM. L’ALF n’est pas cumulable avec les autres aides au logement l'allocation personnalisée au logement (APL) et à l'allocation de logement sociale (ALS).

Vous pouvez en faire la demande si :

 

  • Vous bénéficiez de prestations familiales ou de l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) : vous pouvez les cumuler à l’ALF ;
  • Vous avez un enfant à charge de plus de 21 ans mais vous n'avez pas le droit aux prestations familiales ou à l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (l'AEEH) ;
  • Vous êtes jeune ménage depuis moins de 5 ans mais mariés avant vos 40 ans ;
  • Vous êtes enceinte célibataire, seule ou célibataire dès le 4ème mois de grossesse jusqu’à la naissance de votre enfant ; 
  • Vous avez à charge un membre de votre famille qui est handicapé autre que votre enfant (un ascendant, un descendant, ou un collatéral) infirme à plus de 80 %, dans l’impossibilité d’avoir un emploi ;
  • Vous avez à votre charge un membre de votre famille (parents, grands-parents, arrière-grands-parents) de plus de 65 ans (ou âgé de 60 ans, s'il est inapte au travail, ancien, déporté,  ancien combattant) dont les revenus ne dépassent pas le montant minimum de vieillesse 2018 (Aspa) ;
  • Vous ne bénéficiez d’aucune autre prestation sociale et vous avez de faibles revenus.

Pour obtenir l’ALF, votre logement doit avoir une superficie minimum en fonction de la composition de votre loyer :

  • Au moins 9m2 pour une personne seule ;
  • Au moins 16m2 pour deux personnes + 9m2 par personne supplémentaire ;
  • Au moins 70m2 pour huit personnes et plus.

Quel est le montant de l’ALF et comment est-il calculé ?

 

Le montant de l’ALF varie en fonction de la taille du foyer et de ses revenus. Pour estimer au plus juste vos droits, nous vous recommandons de faire une simulation gratuite sur le site de la CAF.

Dans le cas d’un divorce et d’une garde alternée, les deux parents peuvent percevoir l’ALF si la situation de chacun répond aux critères requis. 

Si vous êtes en colocation : ce sont les revenus personnels de chacun et le loyer divisé par le nombre de personnes qui seront pris en compte.

L’ALF : comment en faire la demande ? 

 

Vous ne savez pas si vous êtes éligible à cette aide au logement ? N’hésitez pas à faire une simulation gratuite sur le site de la CAF ou bien faites une demande de prestation directement en ligne.

Quand est versée l’ALF ?

 

L’ALF est versée aux bénéficiaires le 5 de chaque mois. Néanmoins si le 5 du mois tombe un dimanche, votre allocation sera versée le lundi 6 car il n’y a pas de virement le week-end ! Consultez le calendrier officiel des versements.

Le saviez-vous ? 

  • L’ALF a été créée en 1948 à l’après guerre 
  • En France 1,2 million de foyers percevaient l’ALF en 2017
  • Les personnes vivant en foyer, à l’hôtel, ou en résidence universitaire peuvent solliciter les aides aux logements !